© 2019 JONATHAN ROY. Créé avec Wix.com

 

 

 

 

JONATHAN ROY

Artiste professionnel en arts visuels

Maître en architecture (M. Arch.)

Actualités, été 2019 :

Symposium de sculpture de Sept-Îles, volet monumental, 5 au 15 septembre 2019

Création in situ d'une oeuvre d'art public pérenne, parc des Aînés, face à l'hôtel de ville de Sept-Îles,

Ville de Sept-Îles et PANACHE art actuel

Finaliste, Concours d'art public en hommage aux Bulldogs de Québec - Joe Malone, allée commémorative du hockey à Québec, place Jean-Béliveau

Ville de Québec et Commission de la capitale nationale du Québec, sélection du projet lauréat à l'automne 2019

 

Création d'une sculpture-installation pour l'exposition d'art public Œuvres en cavale,

Centre d'exposition Lethbridge / boisé du parc Marcel-Laurin, Montréal, mai à septembre 2019

 

Création d'une oeuvre éphémère d'art actuel pour le festival Artefact, Vaudreuil-Dorion, juillet 2019

 

Participation à l'exposition collective Persévérance, l'art de ne jamais abandonner!, Musée du bronze d'Inverness, mai à octobre 2019

2019

Recoller les morceaux

sculpture,

oeuvre d'art public pérenne,

parc des Aînés, Sept-Îles

Réalisation in situ, Symposium de sculpture de Sept-Îles, septembre 2019

Recoller les morceaux (2019)
Recoller les morceaux (2019)
Faire son chemin

2019

Faire son chemin

sculpture-installation,

événement Œuvres en cavale, 

Centre d'exposition Lethbridge

/ boisé du parc Marcel-Laurin,

Montréal

mai à septembre 2019

Faire son chemin
Oeuvres en cavale 2019

2019

Banc public

oeuvre éphémère d'art actuel,

festival Artefact, 

Vaudreuil-Dorion

25 - 26 - 27 juillet  2019

Banc public, festival Artefact 2019

2019

Palimpseste I, III

165 cm x 165 cm

acrylique et graphite sur toile

Palimpseste I
Palimpseste III

2019

Primitive III, IV

154 cm x 160 cm x 13 cm

160 cm x 163 cm x 13 cm

pin brut

Primitive III
Primitive IV

2018

Vêpres I, II, III

165 cm x 165 cm

acrylique, encre et graphite

sur toile

Vêpres I (2018)
Vêpres II
Vêpres III

2018

Se tenir debout

78 cm x 13 cm x 13 cm

érable, aluminium et verre

oeuvre finaliste,

sculpture pour le Prix du 3-Juillet-1608,

Conseil supérieur de la langue française, Québec

Se tenir debout

2017

Corps étranger I, II, IV

102,5 cm x 30 cm x 12 cm

91 cm x 81,5 cm x 11,5 cm

88,5 cm x 46 cm x 13 cm

pin et cèdre brut

Corps étranger I
Corps étranger II
Corps étranger IV

2014

Calibre vingt-deux I, II

30,5 cm x 56 cm x 13 cm

pliage d'acier oxydé et peint

Calibre vingt-deux I
Calibre vingt-deux II

2015 - 2017

Place des Anciens,

Collège de Lévis

concepteur principal bénévole

Place des Anciens, Collèg de Lévis
Place des anciens, Collège de Lévis

JONATHAN ROY

Artiste professionnel en arts visuels,

Maître en architecture (M. Arch.)

 

Artiste autodidacte : peinture, sculpture, installation, art public

Travaille à Montréal et à Lévis.

 

 

Formation

 

Maîtrise en architecture (M. Arch.), École d’architecture de l’Université Laval, Québec (2013)

Baccalauréat en sciences de l’architecture (B. Sc. arch.), École d’architecture de l’Université Laval, Québec (2010)

Diplôme d’études collégiales, Technologie de l’architecture, Cégep de Lévis-Lauzon, Lévis (2007)

 

Distinctions

 

Finaliste, Concours d'art public en hommage aux Bulldogs de Québec - Joe Malone, allée commémorative du hockey à Québec,

               place Jean-Béliveau, Québec, Ville de Québec et Commission de la capitale nationale du Québec (2019)

Finaliste, Appel à propositions pour une œuvre sculpturale pour le Prix du 3-Juillet-1608, Conseil supérieur de la langue française, Québec (2018)

Premier prix, Concours d’œuvres d’art, Diffusion culturelle de Lévis (2015)

Bourse d’excellence en arts et culture, Caisses Desjardins du Grand Lévis (2015)

 

Expositions en solo

 

Centre d’exposition Louise-Carrier, Lévis (2017)

Galerie d’Art des Deux-Ponts, Lévis (2016)

Université du Québec à Rimouski (UQAR) – Campus de Lévis (2020 (en préparation), 2014)

 

Collections

 

Ville de Sept-Îles (2019)

Ville de Lévis (2015)

Université du Québec à Rimouski (UQAR) (2014)

Diverses collections privées au Québec

 

Expositions de groupe

 

Centre d'exposition Lethbridge / boisé du parc Marcel-Laurin, Montréal (2019)

Musée du Bronze d’Inverness (2019)

Centre d’exposition Louise-Carrier, Lévis (2018, 2017, 2016, 2015)

L’Espace culturel du quartier, Lévis (2015)

Regart, Centre d’artistes en art actuel, Lévis (2015)

 

Concepteur principal bénévole, Place des Anciens, Collège de Lévis (2015 – 2017)

CV complet disponible sur demande.

démarche de création

 

L'ordinaire, l'extraordinaire et l'intangible

La rencontre de l’art et du quotidien est au cœur de ma démarche de création.

J’explore le dialogue entre l’«ordinaire» et l’«extraordinaire», entre le banal et l’exceptionnel,

cherchant à générer des rapprochements et des échanges féconds entre la création et la vie de tous les jours.

 

Ma pratique artistique dérive de l’«ordinaire» qui nous entoure.

Je m’intéresse à cette infinité d’objets, de lieux et de gestes qui composent notre quotidien, devenus avec le temps si habituels et évidents qu’ils finissent par n’exister qu’à moitié : vus sans être remarqués, faits sans y penser, dilués au fil des routines de la vie courante.

 

Mon travail prend forme à partir de l’ordinaire, mais vise l’extraordinaire.

Les œuvres naissent de matériaux, de formes ou d’assemblages a priori simples et «banals»; puis sont articulées et retravaillées jusqu’à atteindre un état autre, transcendé. Elles exposent à la fois un lien manifeste avec la quotidienneté et la recherche d’un caractère singulier, sacré, hors de l’ordinaire.

 

Mon approche s’intéresse aussi à la rencontre de l’art et de l’architecture.

Artiste en arts visuels et Maître en architecture (M.Arch.), je travaille à entrecroiser ces deux formes de création, construisant un langage distinctif où composantes, structure et matérialité s’inspirent de l’architecture.

 

Mélange d’ordinaire, d’extraordinaire, d’art et d’architecture, mon travail reste sobre et structuré,

exprimant «le plus possible avec le moins possible» :

Pour que l’œuvre prenne sens, que les matières deviennent art; mais sans superflu, sans artifice…

Comme en quête de l’essence, de la proposition fondamentale, de l’intangible.

me joindre

atelierjonathanroy@gmail.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now